Vertere Phono-1MKII par HiFiCriTic

HIFICRITIC OCT | NOV | DEC 2021
CRITIQUE | CHRIS KELLY

Une traduction et adaptation de Pascal Grammon


Alors qu’Ed explorait les derniers bras et cellules de Vertere,
Chris Kelly a reçu un échantillon de la version révisée du Phono-1, l’étage phono bobine mobile et aimant mobile valant 1100 livres

le Phono-1 MKII en livrée orange


Dans le passé j’ai eu la chance de tester deux platines Vertere Acoustics, que j’ai considéré toutes les deux comme des produits exceptionnels, sans oublier qu’ils étaient visuellement remarquables. Le préampli Phono-1 MkII est beaucoup plus sobre,, son aspect fonctionnel plutôt que tape-à-l’œil
, ce qui convient à son seul objectif, qui est d’amplifier l’infime signal (mesuré en fractions de millivolt) provenant de la cellule, et de le transmettre à l’amplificateur principal sans ajouter de bruits
indésirables . Pour y parvenir, Vertere a utilisé des circuits imprimés plaqués or pour le circuit phono principal et le transformateur d’alimentation, ainsi que des blindages en acier inoxydable pour protéger les circuits RIAA et de pré-amplification. Les circuits d’alimentation sont maintenus aussi loin que possible du délicat signal audio.

Une connexion simple et efficace


La façade simple ne comporte qu’un interrupteur à bascule central on/off
avec un voyant led blanc pour indiquer que l’appareil est sous tension.
Le panneau arrière est également très simple, avec seulement des entrées RCA, une borne de mise à la terre et une entrée secteur IEC, plus une borne de mise à la terre du châssis et un commutateur à trois voies
marqué “Phono Earthing”. Les réglages sont modifiés sur
dessous, où deux rangées de commutateurs permettent de sélectionner 10
10 réglages de gain , ainsi que 15 réglages de charges résistives
et neuf réglages de capacité, ce qui permet à l’utilisateur
la liberté de choisir presque n’importe quelle cellule.

des réglages complets pour tout type de cellules


Il y a même un outil pour changer les réglages de ces commutateurs donc pas de risque de se casser les ongles.
Les quatre pieds transparents de la partie inférieure sont conçus pour minimiser les vibrations à l’intérieur de l’unité, , ce qui est essentiel
avec des signaux électriques aussi faibles. Nous y reviendrons plus tard.
J’ai commencé la période d’évaluation en utilisant ma cellule à bobine mobile Dynavector XX2 montée sur le bras Linn Ittok de ma LP12 modifiée, même avec mon oreille proche d’un haut-parleur, je n’entendais absolument rien quand aucun disque n’était en lecture. Le commutateur de mise à la terre du phono avait été réglé sur la position 3 à la réception de l’appareil et je l’ai laissé dans cette position pendant toute la durée de l’examen.


Qualité du son
Le Phono-1 avait été utilisé avant moi, donc aucun rodage n’était nécessaire mais je voulais quand même le faire chauffer un peu, J’ai choisi au hasard le Greatest Hits de Steely Dan et j’ai mis la première face sans avoir l’intention de m’asseoir et d’écouter. Et voila ce qui s’est passé, dès les premières notes de “Do It Again” : J’ai abandonné mes plans et je me suis assis, absolument absorbé, ne bougeant que pour pour retourner le disque . C’était si bon, les quatre faces n’avait jamais sonnées aussi bien ! le son était aussi clair que le jour ou j’ai acheté ce disque en 1978
À partir de ce moment-là, j’ai écouté le Phono-1 avec un mélange très éclectique de genres musicaux; du roc, du jazz et du classique, formant la majorité de la musique écoutée avec des incursions occasionnelles dans la pop moderne, folk et un peu de hard rock moderne. Quelque soit le disque,
la musique s’écoulait sans effort de mes enceintes.

Les supports Vertere ISO-PAW , un effet incroyable sous les électroniques légères


Par hasard, j’avais un jeu de quatre pieds Vertere Iso-Paw,
qui ont été conçus, selon la brochure accompagnant les pieds.
“pour améliorer les performances de votre préampli Phono-1”. Une fois les ISO-PAW placés sous le Phono-1, il y avait une légère, mais appréciable, amélioration de la clarté et de la qualité du son, une meilleure
séparation entre les instruments, et un sens accru du réalisme – les Iso-Paws sont donc restés en place.
Peu de temps après, j’ai également reçu un en test la cellule phono Vertere Sabre, et le mariage avec le Phono-1 MkII, délivrait un son envoûtant.
un assemblage vraiment très heureux. La richesse du son
était enivrante : Je n’ai jamais entendu un système de lecture à aimant mobile d’une telle qualité sonore.

Conclusion
Il n’y a aucun doute dans mon esprit que le Phono-1MKII est une
très belle pièce d’ingénierie audio, représentant un
rapport qualité-prix exceptionnel pour les amateurs de vinyle
sérieux. Oui, il peut être excessif pour ceux pour qui on d’autres sources favorites au disques vinyles. mais si vous êtes comme moi et que vous écoutez régulièrement des vinyles, cet appareil doit tout simplement être en tête de liste de vos préoccupations. Il est polyvalent, il est pratique, mais par-dessus tout, il a un son absolument formidable. Il fonctionne très bien avec les cartouches à bobine mobile et à aimant mobile, il est relativement simple à configurer, et il est extrêmement bien conçu.
. Il sera le compagnon idéal de la plupart des platines et des cellules du marché. Il est clair que le jour ou je déciderai d’investir dans un nouveau étage phono, le Vertere Phono-1MKII sera le favori absolu.

Lien vers l’article d’origine:

https://static1.squarespace.com/static/5d960e4e02785c6b189242d9/t/61d443380797d132613cadf2/1641300792954/Vertere+Phono-1+MkII+BEST+BUY%5B2%5D.pdf?fbclid=IwAR2b1EUYgODMwDWMVqRWLWRrwU8l39BpG73kZCn8zrv24UIxH_rrQa3_TnI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *