Eclipse TD508MKIII par Macworld

Eclipse TD508MKIII Banc d’essai

Un article de Andrew Harrison publié sur le site Macworld

Traduction : Pascal Grammon

Lie vers l’article d’origine :

https://www.macworld.co.uk/review/eclipse-td508mk3-review-3598957/

Les Enceintes Eclipse TD508MK3 peuvent sembler être des objets d’art, mais leur forme unique n’est pas due au hasard.

Peut-on acheter des Eclipse TD508MK3 ?

L’avis des experts :

– Pour

– qualité sonore superlative, bande médiane lisse et ouverte, grande clarté de la musique sans artifice

– Contre

– Limites aux extrêmes de la bande passante, nécessite un amplificateur de haute qualité et de bonne puissance.

Notre verdict

La TD508MK3 d’Eclipse est une enceinte haute-fidélité rare, conçu pour le plaisir de la musique et pour un son temporellement authentique, plutôt que de cocher aveuglément les cases habituelles des manuels. Associées à un bon amplificateur, ces enceintes Eclipse peuvent ouvrir vos oreilles à la pureté du bonheur musical d’un système large bande.

Eclipse TD508MKIII un seul haut-parleur pour toutes les fréquences !

Eclipse TD508MK3 revue complète

La plupart des enceintes sont conçues afin de faire entrer son et musiques dans une maison. Et cela se traduit traditionnellement par un coffret cubique avec deux ou plusieurs haut-parleurs orientés vers l’avant. Ce n’est pas le cas de l’Eclipse TD508MK3, qui, comme les autres modèles de la gamme de la firme japonaise, ressemble à un gros œuf avec un œil qui vous regarde.

Bien qu’avec cette silhouette irrésistible qui pourrait attirer l’attention d’esthètes avertis, ce n’est pas le style de la maison Denso Ten que de plaire aux yeux. La forme ovoïde est choisie pour ses propriétés acoustiques, éliminant toutes les surfaces parallèles qui sont le point de départ d’ondes stationnaires internes, provoquant des résonances qui à leur tour conduisent à une exagération indésirable des notes à certaines fréquences, généralement dans les basses fréquences. Par conséquent, les enceintes classiques à caisson peuvent mal réagir sur des notes basses particulières, masquant au passage le son de notes  de fréquences plus élevées.

Les caissons arrondis comme celui-ci ont une autre propriété utile. Ils réduisent les effets délétères d’un phénomène appelé diffraction, où les hautes fréquences rayonnantes de l’enceinte sont déviées du faisceau lorsqu’elles sont émises par des lignes à arêtes vives.

Mais lorsqu’il s’agit d’approches innovantes pour relever les défis techniques classiques d’un transducteur précis dans une pièce, le coffret en forme d’œuf n’est qu’un début.

Le haut-parleur unique de l’enceinte est la principale des idées inhabituelles qui ont été intégrées dans l’Eclipse 508. En effet, la TD508 ne possède qu’une seule unité de haut-parleur dans chaque enceinte, afin de couvrir toute la gamme de fréquences audio qu’elle peut reproduire. Ici, il s’agit d’une gamme nominale de 52 Hz à 27 kHz, bien qu’avec une atténuation de -10 dB à chaque extrémité.

L’objectif est d’utiliser un seul haut-parleur plutôt que deux ou plus, car la division du son entre boomer et tweeter dédiés introduit d’autres problèmes insidieux dans la façon dont la musique est reproduite par l’enceinte.

Un Support qui permet de régler l’angle de diffusion..

Eclipse TD508MK3 : sortir des sentiers battus

Une enceinte à deux voies nécessite un réseau de filtrage pour diviser le son en deux gammes de fréquences – essentiellement les basses vers le haut-parleur de graves et les aigus vers le tweeter. Malheureusement, la division se fait presque toujours dans les fréquences moyennes, où nos oreilles sont particulièrement sensibles aux subtilités du son (en grande partie parce que c’est là que se concentre le langage parlé humain).

Le réseau de filtrage introduit de légères distorsions dans le signal musical, notamment en termes de phase – ou de synchronisation – du signal. Ainsi, la suppression du filtre et l’utilisation d’un seul haut-parleur pour couvrir plusieurs octaves d’un seul coup éliminent également de nombreux problèmes de longue date liés à la reproduction précise du son. Alors pourquoi n’y a-t-il pas plus d’enceintes fabriquées de cette façon ?

Une partie du problème est due à la volonté du marché de la haute-fidélité d’obtenir une bande passante maximale, afin de couvrir toutes les fréquences audibles par l’oreille. Cette bande passante est généralement comprise entre 20 hertz et 20 kilohertz, et les ingénieurs de la vieille école et les chasseurs de spécifications seront tentés d’opter pour le produit offrant la plus large gamme de fréquences disponible.

Les enceintes Eclipse TD – où TD signifie « time domain » (domaine temporel) – sont plutôt axées sur la précision temporelle de la musique plutôt que sur la bande passante la plus large possible. Trouver un seul haut-parleur capable de couvrir les neuf ou dix octaves de son que nous pouvons entendre n’est pas facile, bien que les progrès réalisés dans les matériaux et les méthodes de conception aient rendu la tâche plus accessible ces dernières années.

Dans le cas de l’Eclipse TD508MK3, le cône du haut-parleur fait 68 mm de diamètre et est fabriqué en fibre de verre (sensiblement plus petit que les 80 mm spécifiés par Eclipse), soutenu par un puissant système magnétique. En fait, l’aimant est l’un des éléments qui a été amélioré par rapport à la TD508II dans ce modèle MK3, avec une densité de flux supérieure de 17 %. Autre changement par rapport à son prédécesseur immédiat, le volume global du caisson de la TD508MK3 est plus important, d’environ 37 %.

Au cœur de l’enceinte Eclipse TD508MK3 se trouve un haut-parleur large bande personnalisé avec un cône en fibre de verre de 68 mm de diamètre.

Vous pouvez trouver ces enceintes en trois finitions de couleur – blanc, noir et argent*. Nos échantillons de revue étaient ces derniers, mais avec une étrange patine tachetée, comme s’il y avait un défaut dans le processus de pulvérisation ou de laquage.

Alors que la plupart des enceintes montent les haut-parleurs dans la paroi du baffle avant de l’enceinte, les enceintes Eclipse ont un système plus intelligent qui consiste à fixer le haut-parleur hautement énergétique directement sur le pied de l’enceinte. Le coffret est ensuite monté de manière conforme autour de cet assemblage, un manteau acoustique qui forme une chambre fermée dans laquelle le rayonnement arrière du haut-parleur est contenu.

Le caisson lui-même n’est pas clos (“baffle infini”), mais ouvert vers l’arrière, ce qui améliore l’efficacité globale et l’extension des basses. Bien que leur sensibilité globale soit de 82 dB/W, ces enceintes restent exceptionnellement insensibles et nécessitent donc un bon et puissant amplificateur pour donner le meilleur d’elles-mêmes.

La fabrication est de première classe, basée sur des coques en plastique ABS pour le coffret principal et un châssis en acier robuste en dessous. Il est possible de régler la hauteur sur leurs petits socles, ainsi que leur angle. Le montage mural est possible ; nous les avons essayés sur une paire de supports Target en acier/béton conçus pour le BBC LS3/5A. Eclipse fabrique également des supports colonnes dédiés aux TD508MK3, un mince poteau de 773 mm de haut qui constitue peut-être le moyen le moins intrusif d’installer les enceintes au sol.

Eclipse TD508MKIII : La Qualité du Son

Au premier abord, vous remarquerez peut-être que le son des TD508MK3 est légèrement terne, avec moins d’étincelles et de paillettes que celui des haut-parleurs à balancier habituels. Passé ce cap – et vos oreilles s’adaptent en peu de temps, comme votre vue lorsque vous vous installez dans une pièce légèrement plus sombre – et vous commencerez à apprécier à quel point la musique sonne maintenant “juste”.

Le son présente de nombreux raffinements, le genre de détails qui permettent aux musiciens de repérer les différences entre les différents modèles et millésimes de pianos à queue de concert, par exemple.

C’est dans l’attaque des notes que l’on peut entendre tant d’informations sur un instrument, et c’est là que l’enceinte Eclipse semble récompenser la fidélité de son rendu des transitoires.

Avec un trio de jazz en train de jouer, il est devenu plus facile de trouver le rythme du morceau – les changements subtils de timing lorsque le groupe explore un thème, en changeant de tempo.

Le caractère des voix est plus facile à entendre, et lorsque les voix à l’unisson ou en harmonie se chevauchent, il est plus simple de distinguer les personnalités individuelles.

En termes audiophiles, la scène sonore était clairement définie, à partir de trois musiciens au grand premier plan dans le dernier exemple’ mais jouant dans une vraie salle avec des réflexions acoustiques crédibles formant l’espace physique réverbérant. Comparé à d’autres enceintes, l’effet est un peu atténué, avec une extension réduite des hautes fréquences pour définir l’espace, mais sans doute de manière plus naturelle.

Eclipse TD508MKIII sur son pied haut dédié, une intégration discrète et élégante.

Nous avons essayé les enceintes TD508MK3 avec plusieurs d’amplificateurs**, en commençant par l’intégré Arcam A19 qui les alimentait avec un bon effet dans un système plus abordable ; mais la fidélité temporelle des enceintes était telle que nous avons constaté qu’elles se révélaient être des références accomplies avec des amplificateurs de conceptions plus coûteuses telles que notre intégré Leema Acoustics Tucana et l’amplificateur de puissance Chord SPM 1200C. Le meilleur son que nous ayons entendu a été trouvé avec une combinaison pré/alimentation de Gamut Audio, le préamplificateur D3i et l’alimentation stéréo D200i de 220 watts, où les aigus doux de l’amplificateur ont instillé un peu plus de chatoiement et de spontanéité.

Les enceintes Eclipse avaient une petite bosse euphonique audible dans les basses supérieures, ce qui a aidé à donner du poids au son ainsi qu’un peu de coffre aux voix masculines. En outre, leur réponse en fréquence était remarquablement plate tout au long de la bande passante musicale principale.

Des volumes raisonnablement élevés étaient possibles, avec un bon amplificateur propre, et lorsque nous jouions plus fort, il y avait une petite compression dynamique apparente ainsi qu’un certain flou dans les images sonores. Mais il faut jouer bien au-delà de la zone de confort des enceintes pour être gêné par cela.

Certains aspects de l’approche subversive de la conception des enceintes Eclipse méritent d’être soulignés. Nous les avons trouvées incroyablement révélatrices du rythme et de la synchronisation de la musique, comme nous l’avons déjà noté, et ce charme a été jeté sur des morceaux de guitare et de voix en gros plan, avec une micro-initiation, ainsi que sur des morceaux orchestraux complets. Mais avec ces derniers, il y avait un soupçon d’un son plus ancien à travers son voicing centré sur le milieu et ses extrêmes de fréquence en queue de poisson.

Un soupçon de congestion a pu être constaté dans les partitions plus denses, qui pourraient bénéficier d’un caisson de grave auxiliaire tel que l’un des deux fabriqués par la société. Le TD520SW est le plus petit  des deux. Il s’agit d’un choix plus économique, mais malgré tout à trois fois le prix des enceintes principales. Il pourrait être difficile de  justifier ce choix***.

En ce qui nous concerne, nous avons adoré la pureté de la TD508MK3 jouant en solo dans un salon britannique de taille moyenne, avec tous les types de musique et de sources entendus, délicieusement vivants et littéralement imperturbables.

Auteur : Andrew Harrison

Notes du traducteur :

*depuis 2021 seules les finitions noires et blanches sont disponibles.

** La puissance de l’amplificateur compte, mais bien plus encore sa capacité dynamique, ainsi des amplificateurs de 11 W comme l’Audionote OTO SE font merveille sur les Eclipse TD508MKIII.

Amplificateurs testés et approuvés , Heed Elixir, Heed Obelisk, TAGA HTA-700B v3-usb, Arcam SA10, Exposure XM5, Exposure 2010,2510, Exposure 3010, 3510, Tsakiridis Aeolos, et Aeolos Ultra, DENON AVR 2700, ACVX8500, Waversa Slim, Waversa MiniAmp, Lavardin ISx Ref,Marantz PM7000…

*** Tout caisson à faible taux de distorsion s’associe très bien aux enceintes Eclipse : REL, Cabasse , Waterfall par exemple, pour des budget à partir de 600 €  environ .

Lien vers le site Eclipse TD officiel français :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *