Câble Vertere USB Pulse HB

Câble USB Vertere Pulse HB

Un article de Jason Kennedy

Lien vers l’article original : https://www.the-ear.net/how-to/vertere-pulse-hb-usb-cable

Adaptation et traduction : Pascal Grammon

Comme c’est ennuyeux que les câbles fassent autant de différence et je peux comprendre que certains refusent catégoriquement de l’admettre, cela doit rendre la vie un peu plus simple. Cependant, il suffit d’une comparaison rapide dans un système raisonnablement révélateur et tout le monde peut entendre cette vérité gênante, et c’est un fait  qui ne se limite pas  aux câbles analogiques. Les Octets sont peut-être des Octets, mais le moment de leur arrivée et la façon dont un câble se comporte aux hautes fréquences, ont une influence assez profonde sur les câbles numériques et la qualité sonore qu’ils induisent.

Jusqu’à il y a environ six mois, je n’avais pas trouvé de câble Audio USB complétement satisfaisant, et encore moins génial, certains étaient plus révélateurs, d’autres avaient un meilleur timing, mais aucun ne combinait toutes les qualités que l’on recherche, jusqu’à ce que je me procure un exemplaire du Pulse-HB de Vertere Acoustics. Tout semblait alors se mettre en place, j’avais désormais un câble avec des aigus clairs dotés d’une belle extension, une précision extraordinaire du timing et plus de détails que n’importe quel autre câble sur la planète. J’étais heureux.

Son fabricant, Touraj Moghaddam, l’était aussi, jusqu’à ce qu’il commence à faire des enregistrements d’un groupe appelé Caezar et découvre que ce qu’il entendait en studio différait sur des points essentiels de ce qu’il obtenait avec son propre système. Cela met en évidence l’aspect ignorance et félicité de l’appréciation des câbles, tant que vous n’avez pas entendu mieux, vous pouvez être satisfait de vos câbles, mais c’est un avertissement pour nous tous !

Tout à coup, Touraj avait un objectif, il savait qu’il y avait plus à faire, qu’il n’entendait toujours pas le son original. Il a donc commencé à modifier son câble USB avec une mise à la terre et des prises différentes et en peu de temps, il avait une nouvelle version de Pulse-HB USB, qui laissait passer plus d’informations et sonnait beaucoup plus clairement que la première, il avait apporté une nette amélioration à ce qui était déjà le meilleur câble USB Audio que j’avais entendu. Cela n’a pas entraîné un changement de nom du produit mais vous pouvez voir la différence dans le connecteur, en effet la prise USB B qui se connecte au DAC est plus longue. Mais en fait, les deux fiches utilisent un matériau de contact différent et le plaquage or a également été modifié, des changements ont également été apportés à la mise à la terre de la ligne d’alimentation et au blindage. Touraj a passé beaucoup de temps à faire des expériences à ce sujet, mais il semble qu’il y ait encore du travail à faire. Les propriétaires actuels de ce câble peuvent faire effectuer les derniers changements de topologie gratuitement s’ils couvrent les frais d’expédition, ils peuvent également obtenir les nouveaux connecteurs pour environ 250 € ce qui est raisonnable dans le contexte du prix de 1750 € d’un mètre de câble.

https://www.the-ear.net/sites/default/files/vertere-pulse-hb-usb-main.jpg
Fabriqué, testé à la main et à l’unité ! Vertere Pulse HB USB

Fabriqué, testé à la main,

Pourquoi ce câble est-il si bon ? Je pense que la clé se trouve dans les aigus, il est difficile d’obtenir des aigus propres, ouverts et étendus avec les systèmes numériques car c’est la partie du spectre où il semble être le plus difficile de produire un son naturel. En conséquence, la plupart des câbles donnent l’impression que les aigus ont été lissés, ou qu’ils sont granuleux et typiquement numériques dans la mesure où les notes aiguës manquent de forme et où il n’y a pas beaucoup d’air ou de lumière. La frontière est mince entre la révélation des hautes fréquences et l’ajout d’une emphase subtile qui se traduit par un son brillant et fatigant, mais c’est ce que fait le Pulse-HB et il le fait mieux que la plupart.

Mais il ne s’agit pas seulement d’aigus, le reste de la bande est également bien servi, comme l’a révélé l’enceinte Vivid Giya G4 lorsque je l’ai utilisée avec un serveur Melco et un Convertisseur  CAD 1543 Mk2, ce système produisant un son de cordes de violon incroyablement fin et profond, et des harmoniques qui atteignent le ciel. La sensation d’immédiateté est sans pareille, il n’y a pas de surplomb, pas de flou sur les bords avant et pourtant pas de grain non plus. Il n’y a que l’attaque et le déclin avec toute l’intensité ou la subtilité dont chaque musicien est capable, avec toute la réverbération et la structure harmonique de chaque note. L’image sonore est également un point fort, mettez ce câble dans un système décent et vous obtiendrez une forte sensation de corps et d’âme des musiciens dans la pièce, la seule limite est la qualité de l’enregistrement, la quantité de l’acoustique originale capturée et la qualité du reste du système et de la pièce pour la résoudre. Mais ce câble ne sera pas un facteur limitant.

Ensuite, nous arrivons aux basses, ici, plus le haut-parleur est grand et plus l’amplificateur est rapide et maniable, plus la sensation de forme et de puissance est fabuleuse. Le morceau qui a rendu cela le plus palpable récemment est “Seeya” de Deadmau5, un morceau de danse électronique avec le son de batterie le plus viscéral jamais rencontré. D’autres câbles numériques le font assez bien, mais ils ne révèlent pas la vitesse et la forme, et vous ne pouvez pas non plus l’écouter au niveau qu’il mérite à cause de la distorsion qu’ils introduisent. Plus le volume est élevé, plus les avantages de ce câble sont évidents. Certains câbles fonctionnent bien à bas niveau mais commencent à avoir un son brillant et nerveux si vous poussez le volume. Le Pulse-HB se délecte des volumes élevés car il est si cohérent et révélateur qu’il est presque invisible au signal.

J’ai utilisé les deux câbles USB Vertere avec tous les équipements numériques que j’ai testés depuis que le premier Câble est arrivé. Au début, il a fallu un certain temps pour s’habituer à la résolution supplémentaire qu’ils produisaient, et au moins un DAC a probablement reçu une critique légèrement meilleure que celle qu’il aurait pu recevoir pendant cette phase d’acclimatation. Mais l’effet global a été que tout ce que j’ai évalué pendant cette période sonnait mieux en conséquence, à l’exception des sources analogiques. Les haut-parleurs, les amplificateurs et, bien sûr, les sources et convertisseurs numériques ont bénéficié d’un câble qui leur offrait plus de matière à mettre en forme. Si les détails ne sortent pas de la source, ils ne peuvent pas être récupérés à un stade ultérieur de la chaîne, les câbles ne peuvent que dégrader le signal et, en fin de compte, il serait préférable que nous n’en ayons pas besoin, mais en général nous en avons toujours besoin et le but est de trouver un câble qui dégrade le moins. Un câble qui n’altère pas le timing, l’équilibre tonal ou la dynamique est vraiment ce que nous voulons, et le Câble numérique Vertere Pulse-HB USB est celui que j’ai entendu, qui s’approche le plus de cet objectif ultime.

Il n’est pas exactement bon marché, mais là encore, vous aurez du mal à en trouver un autre qui fonctionne aussi bien. Ce qui tend à être une habitude avec les câbles de qualité. Le prix n’est pas lié au coût intrinsèque autant qu’aux résultats, ceci est vrai dans tout l’univers du câble Audiophile parce que les personnes impliquées doivent dépenser beaucoup de temps et d’argent pour atteindre ces résultats. Alors si vous êtes satisfait du son de votre source numérique, ne vous en préoccupez pas, mais si vous voulez extraire encore plus de musique de vos fichiers numériques, je vous  recommande vivement d’écouter cet incroyable câble Vertere USB Pulse HB.

Jason Kennedy

Note :

On peut retenir, qu’un câble numérique de ce niveau, et de cette qualité d’équilibre est un véritable révélateur pour l’ensemble du système Hifi dans lequel il est installé ! Il devient évident que l’on peut passer à côté d’un bon élément hifi à cause d’un câble mal choisi …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *