Vertere SG-1MKII

Vertere continue sa moisson de récompense en 2020 pour ses nouveautés analogique, après la platine Dynamic Groove DG-1, le préampli Phono1 MKII encensé par What Hifi UK, La revue Anglaise Hi-FI Choice jette son dévolue sur le bras de lecture Vertere SG-1MKII.

Article traduit par Julien Valière

Détails :

Produit : Vertere SG-1MKII

Origine : Angleterre

Type: Bras Uni-pivot encapsulé

Poids : 397g

Caractéristique : Bras en fibre de carbone enroulé

Contre-poids surbaissé

Les derniers mois ont été difficiles pour ceux qui cherchent un nouveau bras, avec peu de nouveautés dans les gammes à la fois chez SME et Jelco par exemple. Par chance, il existe quelques options intéressantes sur le marché y compris cette offre plus abordable de Vertere. Bien entendu, tout est relatif, mais avec son bras de référence (RTA Reference Tonearm) coûtant environ 35 000€, le prix de 2300€ du modèle SG-1MKII semble plus accessible.

Le Vertere SG-1MKII est un bras de type uni-pivot dans la mesure où il n’y a pas de roulements captifs tout en différant d’un uni-pivot classique. Il y a trois billes en céramique (Silicon Nitride) placées à égale distance autour d’un pivot en acier inoxydable pour que le corps du bras se déplace et suive une trajectoire de façon plus sûre. Le corps est fabriqué à partir de fibres de carbone enroulées et terminé par un porte cellule en aluminium, couplé par une jonction en alliage. Le porte cellule offre une grande latitude d’ajustement pour les cellules les plus lourdes et l’alignement est simple.

Le contrepoids est placé en dessous de l’axe pour abaisser le centre de gravité (il facilite également le réglage d’azimut) et Vertere a installé un petit collier réglable qui se trouve devant lui pour repérer sa position lorsqu’il est correctement réglé, combiné à une vis de blocage.

D’autres détails incluent un petit poids coulissant sur le tube d’armature pour régler avec précision la force de suivi et la résonance, tandis que le poids d’ajustement anti-skating est doté d’un joint torique en caoutchouc pour adhérer correctement au support. Ces deux éléments inspirent une grande confiance tout comme l’assemblage et la finition magnifiques du SG-1.

Le support est de type “Rega classique” à perçage unique, avec un pivot de 223 mm de long. L’installation du SG-1 sur un Michell GyroDec prend environ 30 minutes, facilitée par des instructions utiles et les outils fournis.

Le bras se termine par une connexion mini DIN à cinq broches et Vertere propose en plus un câble de bras Redline à 720€ pour compléter la connexion à un étage phono. Les fiches de très haute qualité permettent également de connecter facilement une cellule.

Qualité sonore

L’expression “comme un uni-pivot mais pas seulement” n’aide pas uniquement à décrire la conception mais également la sonorité du SG-1. Certains aspects de son comportement sont très proches des qualités traditionnelles, mais il y a plus.

A l’écoute de Poppy Ackroyd’s Resolve, la largeur attendue de la scène sonore reproduite par la GyroDec est augmentée par un niveau de légèreté et de tridimensionnalité qui échappe à de nombreux rivaux, même de prix élevé. Le Vertere réussit à s’emparer de la frénésie du spectacle live de Bloc Party’ Silent Alarm et à capturer l’espace du lieu de manière édifiante.

Il présente également certaines qualités moins facilement associées aux unipivots. La réponse des basses est un merveilleux mélange de texture, de détails et de profondeur qui se marie aussi bien avec la frénésie des percussions live du groupe qu’avec les énormes houles orchestrales de Fink Meets The Royal Concertgebouw Orchestra.

Equipée d’une Goldring Ethos (HFC 449), le bras Vertere SG-1MKII révèle toutes les qualités que cette talentueuse cellule apporte à la lecture des vinyles, tout en surmontant certaines des légères réticences que j’ai trouvées dans ses performances lorsqu’elle est utilisée avec un bras SME M2.

Le plus admirable est que ce surcroît d’énergie n’a aucun effet préjudiciable sur les qualité de précision et d’équilibre de ce bras. Le pressage spectaculaire d’Annie Lennox « Diva » se matérialise avec un réalisme et une aisance fabuleux.

S’il ne peut égaler tout à fait le poids de certains modèles à roulements plus conventionnels au même prix, aucun d’entre eux ne peut rivaliser avec son articulation, en particulier quand la musique devient plus complexe.

Conclusion

On peut vivre avec le bras de Lecture Vertere SG-1MKII au quotidien, Il est à l’aise sur tout ce que je lui donne à jouer et il respecte parfaitement le groove du disque qu’il lit – ce qui n’est pas toujours évident avec les uni-pivots. Grâce à l’astucieux contrepoids, le réglage d’azimut est simple et, même si le changement de cellules ne sera jamais aussi facile que sur un modèle à tête amovible, cela reste une opération simple.

Le résultat est un bras qui devrait fonctionner avec une large sélection de platines et de cellules, brillamment. Le marché du bras s’est peut-être un peu réduit, mais si les nouveaux arrivants sont aussi bons, nous n’avons pas à nous inquiéter.

.

Découvrez la gamme Vertere sur www.adhf.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *