Nordost Q-Point

Découvrez ce passionnant article de Posi+ive Feedback consacré au Dispositif Nordost Q-Point

Posi+ive Feedback du 17 septembre 2019 par Wojciech Pacula, traduit et adapté par Pascal Grammon.

Lien vers l’article original :

J’ai parfois honte du peu que nous savons sur l’audio, du peu que nous comprenons à ce sujet. Nous volons vers la Lune, nous nous apprêtons à voler vers Mars, nous avons une assez bonne connaissance de l’évolution de l’univers et de sa structure, nous avons trouvé des milliers de planètes similaires à la Terre et nous avons enfin “vu “un trou noir, mais nous ne pouvons toujours pas comprendre quel impact (souvent) négatif ou (parfois) positif un petit fil, un morceau de bois ou de papier d’aluminium, etc., a sur la restitution sonore des enregistrements.

Le problème réside peut-être dans notre fierté. Les ingénieurs «savent» exactement ce qui a un impact sur le son et les scientifiques «comprennent» parfaitement le fonctionnement d’un circuit audio. Ils n’ont donc pas à faire plus d’efforts, car les connaissances qui leur ont été inculquées sont suffisantes. Les audiophiles souvent méprisent les deux, car eux seuls sont vraiment “au courant”. Heureusement, il y a encore des ingénieurs et des scientifiques qui ont décidé de confronter ces connaissances à la réalité de notre environnement. De plus, confrontés à un spectre de possibilités incroyablement large offert par le monde de l’audio perfectionniste, ils recherchent de nouvelles voies et de nouvelles solutions. Beaucoup d’entre eux trouvent enfin un emploi auprès des meilleures entreprises proposant des produits audio haut de gamme.

Retrouvez Q-Point sur le site www.adhf.fr

Synchroniseur de résonance Nordost QPOINT

Il existe de nombreuses sociétés de ce type sur le marché, même si l’on ne voit pas immédiatement en quoi elles diffèrent les unes des autres. Certaines sociétés très sérieuses utilisent des solutions plutôt éprouvées ou, on pourrait dire, conventionnelles. Nordost est une étoile brillante parmi elles, attirant notre attention par une fantastique combinaison de connaissances scientifiques fiables et de connaissances audio sans faille.

Une chose est sûre, Nordost défriche et étend le champ des connaissances de la restitution audio et leurs créations sont souvent avant-gardistes. Ainsi, leurs solutions qui ne traversent jamais l’esprit d’autres fabricants, semblent étranges, même pour les audiophiles chevronnés. Le dernier produit de l’entreprise Nordost est le QPoint, un petit appareil circulaire plat placé sous ou au-dessus d’un appareil audio, conçu pour éliminer le bruit électromagnétique.

Le synchroniseur de résonance QPOINT émet un champ subtil qui manipule toutes les résonances électromécaniques à proximité immédiate de sorte qu’elles résonnent à l’unisson les unes des autres. En synchronisant ces résonances, le QPOINT élimine le bruit électrique interne, améliorant la cohérence et le timing qui font généralement défaut même dans les systèmes audio les plus haut de gamme.

Qu’est-ce que le QPoint?

Pour faire court, il s’agit d’un générateur d’ondes électromagnétiques, bien que le nom donné par Nordost soit «Resonance Synchronizer». La fréquence, l’intensité et la génération des ondes ont été sélectionnées sur la base de mesures puis d’écoutes. La base théorique est à peine donnée par le constructeur et, si je comprends bien, elle fait partie de  “connaissances protégées” par un brevet. Cependant, il serait utile d’avoir quelque chose comme un livre blanc qui nous donnerait plus d’informations. Nous pouvons trouver quelques conseils en ligne dans la FAQ de l’entreprise, mais ce n’est pas la même chose qu’un article scientifique.

Quoi qu’il en soit, le QPoint est un petit cylindre en aluminium (127 mm P x 26 mm H) avec un dessus en acrylique, alimenté par une alimentation murale externe de 5 V CC. Ce n’est pas le premier appareil de ce type disponible sur le marché. Permettez-moi de vous rappeler que la société Acoustic Revive propose depuis de nombreuses années le modèle REM-8 (2 390 PLN), un générateur alimenté par batterie placé sous le transformateur. Il est utilisé depuis de nombreuses années par Janusz, l’hôte des réunions de la Krakow Sonic Society. La société Synergistic Research propose également sa propre version d’un circuit actif de ce type, la plateforme Tranquility Base.

Le QPoint est cependant un produit plus complexe. Afin de pouvoir l’utiliser dans tous les appareils audio proposés dans le commerce, y compris ceux à transistors ou à  tubes, les appareils numériques et analogiques, et même pour adapter l’effet aux besoins d’un utilisateur individuel, le système a deux modes de fonctionnement : I et II —En émettant des types uniques de champ électromagnétique, en abaissant le niveau de bruit de différentes manières et en accentuant ainsi différents éléments du son. La société le décrit de la manière suivante: “ces modes permettent d’émettre des champs de deux types légèrement différents (bpms)”. Un utilisateur peut basculer entre eux et avoir ainsi une influence sur le son. En mode I, un micro-voyant bleu est allumé à l’avant, tandis qu’en mode II — un vert.

Fabrication du Q Point

| L’appareil est magnifiquement fabriqué en aluminium anodisé sablé et bien emballé. Une attention particulière a été portée à des détails tels que la connexion entre le câble du bloc d’alimentation et l’appareil lui-même – il s’agit d’une excellente, probablement la meilleure connexion (fiche et prise) disponible sur le marché, fabriquée par la société suisse LEMO. Sortir le QPoint de la boîte est un vrai plaisir – Certaine Société du Domaine de L’Audio se sont inspiré de Steve Jobs et ont compris que la cosmétique des appareils était prioritaire, et que leur présentation devait être digne d’un cadeau que le client reçoit.

Le QPoint appartient à une famille de produits qui a été appelée QRT par la société Nordost – c’est un système modulaire. Cela signifie que nous pouvons commencer avec un seul produit, par exemple le QPoint, puis ajoutez d’autres éléments au système. La première étape vers l’atteinte de cet objectif pourrait être l’achat d’un, deux ou même trois appareils QPoint supplémentaires. La prochaine étape consistera à remplacer les blocs d’alimentation bon marché inclus par le QSource, un bloc d’alimentation de ligne conçu pour six récepteurs. Ensuite, nous pouvons connecter la terre artificielle, un produit appelé QKore, à la borne de terre de la QSource, à l’aide de fils de terre QLine spéciaux. Enfin, nous pouvons placer le QSource et le QKore sur des pieds antivibrations Sort Kone. Un tel système a été utilisé lors de l’exposition High End 2019 à Munich (photo ci-dessous).

Conditions d’écoute

L’appareil est parfaitement fabriqué. Un tapis rond en cuir est inclus. Nous pouvons placer l’appareil dessus, si nous ne voulons pas rayer la surface en dessous. Je ne voulais prendre aucun risque, alors je l’ai utilisé pendant le test.

Nous pouvons lire dans le manuel d’utilisation que la société suggère de placer d’abord l’appareil sur ou sous un préampli (ou un amplificateur intégré). En descendant dans la hiérarchie, il y a des sources numériques, puis une source analogique et, enfin, un amplificateur intégré. L’attention est portée sur le fait que les effets peuvent différer selon le système spécifique, il doit donc être testé expérimentalement. On peut également utiliser plusieurs dispositifs QPoint sous un seul produit – les effets s’additionneront.

Alors que nous testons l’appareil Nordost dans le cadre de notre édition spéciale consacrée aux lecteurs de CD, j’ai étudié comment il fonctionne avec ma source numérique, le lecteur SACD Ayon Audio CD-35 HF Edition (№ 1/50) placé sur la plateforme pneumatique Acoustic Revive RAF-48H, la plate-forme posée sur l’étagère supérieure du rack Finite Elemente Pagode Edition. J’ai testé le fonctionnement du Nordost QPoint dans les deux modes.

La session d’écoute

Les albums…

• Bogdan Hołownia, Chwile, Sony Music Polska 5052882, «Pre-Mastering Version», Master CD-R (2000)

• Chet Baker, Baker’s Holiday, Verve Records B0003279-16 / SUHD 009960, Test Press SACD (1965/2004)

• Depeche Mode, Construction Time Again, Disques Muet / Rhino | Reprise Records | Père, “Edition Collector”, Promo CD-R + DVD-R (1983/2007)

• Nat «King» Cole, Les chansons d’amour de Nat King Cole, Master Tape Audio Lab AAD-245A, «Almost Analogue Digital», Master CD-R (2015); revoir ICI

• Polish Jazz Quartet, Polish Jazz Quartet, Polskie Nagrania “Muza” / Warner Music Poland, “Polish Jazz | vol. 3”, Master CD-R (1965/2016); Revue de version du CD ICI

L’impact de ce petit appareil sur le son est évident, dans le sens où l’on entend assez bien que le son change. Cependant, la façon dont le QPoint le fait est moins évidente. Ce n’est ni un produit qui introduit des changements spectaculaires, ni un produit qui transforme un système avec des problèmes en un système sans problèmes. D’après ce que j’entends, c’est un produit conçu pour compléter et donner la touche finale à ce qui est déjà bon. Si nous l’abordons de cette façon, le QPoint peut sembler être l’une des améliorations les plus précieuses de notre système, voire quelque chose d’indispensable.

Quand je l’ai placé sous le lecteur Ayon, le son est devenu plus noble. Non pas que je n’avais rien manqué à cet égard auparavant – au contraire, je pense que la noblesse est quelque chose dont mon système ne manque pas du tout. Cependant, avec la lumière bleue (j’y reviendrai plus tard) de Nordost LED qui brille sous le lecteur, le son du piano de l’album Chwile de Bogdan Hołownia… était beaucoup plus profond et plus doux. C’était la douceur résultant du son naturel du piano joué avec un fort accent sur la pédale. Le QPoint rend évident ces nuances de jeux.

La noblesse que j’ai rappelée est née là où les sons entrent en contact les uns avec les autres, et non à l’intérieur des sons eux-mêmes. Le QPoint ne change pas le son en tant que tel, c’est-à-dire que nous n’obtiendrons pas plus de basses, d’aigus, de dynamique ou d’espace (nommez tout ce qui manque à votre système). L’appareil a un impact sur la façon dont les sons sonnent ensemble, sur la façon dont ils interagissent. Cependant, à cause de cela, il semble qu’il y ait plus de tout et que tout soit plus ordonné qu’auparavant. Quand je me suis habitué au son de mon lecteur avec le QPoint, chaque fois que je l’éteignais, le son devenait plus chaotique, plus petit et plus brillant.

Après avoir placé l’appareil sous le lecteur, le son du système était plus mature et plus tranquille. Je ne parle pas d’une tranquillité sans émotions, mais d’une tranquillité pleine d’anticipation. J’étais assis devant les haut-parleurs et j’écoutais de la musique, et c’était simplement une expérience plus plaisante et plus agréable avec le QPoint. Il me semble qu’il s’agit principalement d’atténuer quelque chose qui était auparavant présent “sous” le son – une “anxiété” qui avait rendu l’arrière-plan un peu flou et dominé par les événements devant moi. Le dispositif  américain l’a changé d’une manière qui m’a permis de mieux entendre ce qu’il y avait derrière les instruments – la réverbération sur l’album de Hołownia ou l’orchestre derrière la grande voix de Nat ‘King’ Cole de l’album Love Songs.

Cependant, la modification la plus intéressante concerne la couleur du ton. Je viens de dire que le QPoint ne change pas le son – et c’est vraiment le cas. Cependant, cela change la façon dont nous percevons le son. Il est parfaitement audible que le message musical avec l’appareil Nordost dans le système soit plus sombre, mais en même temps plus clair. “Mais qu’est ce que ça veut dire?” demanderez-vous. Eh bien, cela signifie que le son devient plus profond et que l’attaque sonore est moins accentuée, mais la différenciation est meilleure. Ainsi, d’une part, le son devient plus sombre et, d’autre part, plus ouvert.

Je dirais que c’est un effet similaire à ce que nous obtenons lorsque nous remplaçons un câble d’alimentation ordinaire par un meilleur, avec un bon matériau conducteur, blindé, avec des fiches décentes. Tout devient instantanément plus sombre et plus dense avec un câble spécialisé. Il peut nous sembler pendant un certain temps que nous avons perdu la dynamique quelque part, car le nouveau son semble être calmé et manquer d’éclat. Après un certain temps, lorsque la désintoxication commencera à avoir un effet, nous remarquerons que ce que nous avions considéré comme une dynamique était plutôt une mise en avant simpliste, alors que ce que nous avions pensé comme un détail était une simple clameur.

Des changements très similaires, bien qu’à une échelle légèrement plus petite, ont lieu dans un système où le QPoint est placé. Le son devient plus grave, plus profond et plus nuancé. Les aigus sont plus fluides, plus sombres, mais beaucoup mieux articulés,  il n’est pas nécessaire d’écouter trop attentivement pour distinguer les petits éléments du message musical. C’était comme ça avec le bel enregistrement de l’album de Baker’s Holliday et avec la musique qui, comme il peut sembler, ne reconnaît pas de telles nuances, à savoir Construction Time Again de Depeche Mode. Dans les deux cas, je pouvais mieux entendre le rôle des réverbérations appliquées aux voix, tandis que les instruments dans les aigus sonnaient plus soyeux.

Enfin, il y a de l’espace. C’est une chose à laquelle nous porterons probablement notre attention à la fin, mais c’est l’un des domaines les plus importants pour ce produit. C’est parce que le QPoint met de l’ordre dans le monde des enregistrements, y introduit une sorte de sérénité, mais c’est une sérénité basée sur la certitude et non sur l’endormissement. Ce qui est montré sur les plans sonores plus loin de nous, comme l’orchestre derrière la voix de Cole, les voix de Gahan et Gore, ou les percussions de l’album de Hołownia – c’était encore plus loin avec le QPoint, mais en même temps plus distinct et plus clair. Comme l’appareil Nordost améliore également la mise au point des basses, la scène sonore semble plus grande et plus solide.

Mode I vs Mode II

Le QPoint propose deux modes de fonctionnement, destinés à nous aider à l’ajuster à un appareil donné. On peut entendre la différence entre eux – après avoir entendu ce que le QPoint a fait au son de mon lecteur, je n’en ai pas douté même un instant. Malgré cela, j’ai été surpris par l’ampleur de ces différences. C’est parce que (méfiez-vous!) en mode II, c’est-à-dire avec le voyant LED vert allumé, le son est devenu plus faible, comme si quelqu’un avait mis un compresseur sur le tout. Il est évident que j’exagère, mais uniquement parce que ces différences étaient énormes pour moi.

Le son était alors encore plus sombre, encore plus élégant, mais pas assez dynamique. Donc, tout le test a été effectué en Mode I. Cependant, il se peut que ce soit exactement le contraire avec vous – il n’y a pas de “bonne” ou de “mauvaise” configuration ici. Il y a une configuration qui est “compatible” avec notre appareil et une configuration qui est “incompatible” – en dehors du domaine du bon et du mauvais.

Conclusions

Un peu plus de 700 euros pour un produit appartenant à la catégorie “accessoires”, c’est beaucoup d’argent. Nous pourrions acheter un amplificateur intégré très correct, une belle platine ou des haut-parleurs sympas pour cela. Cependant, si nous pensions tous de cette façon, il n’y aurait aucun progrès et nous continuerions à traiter les problèmes de base, en ayant peur de «ce que les gens diraient». Heureusement (je suis honnête ici), il y a des entreprises comme Nordost qui risquent et nous montrent de nouvelles voies – des chemins que nous pouvons suivre pour échapper à ces cercles vicieux.

Donc, je considére le QPoint comme un appareil à part entière, aussi précieux que les pieds anti-vibration, une multiprise, des plates-formes, etc. Ce ne sont pas des “ajouts”, mais des éléments importants du système audio comme les autres. Si nous pensons au générateur Nordost de cette manière, il apparaîtra que la vie n’est pas possible sans lui. Je m’y suis habitué et à ce qu’il fait avec le son de mon lecteur si rapidement et si fortement que j’ai ressenti des douleurs physiques lorsque je remettais l’appareil dans la boîte.

Ne le faites pas – si vous avez un très bon système, empruntez un QPoint avec une forte résolution pour l’acheter. Et puis achetez-vous un autre et encore un autre. Enfin, remplacez leur bloc d’alimentation par le QSource. De cette façon, vous construirez un système parallèle qui «conditionnera» vos appareils, un système qui survivra à chaque modification de votre système principal. C’est un bel exemple d’ingénierie rationnelle au service de la musique et pour cela, il obtient le rouge (aussi rouge que la passion qui constitue le moteur de ces activités) RED Fingerprint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *